Les enjeux de l’information

Mort de Pierre Bérégovoy : Yves Boisset s’insurge contre la raison d’Etat médiatique

La Mort étrange de Pierre Bérégovoy, un crime d’Etat ? d’Eric Raynaud et Cet homme a été assassiné, de Dominique Labarrière : deux livres ont soutenu la thèse de l’assassinat de Pierre Bérégovoy, l’ancien Premier ministre socialiste. Thèse relayée par un documentaire de Francis Gillery (La double mort de Pierre Bérégovoy), diffusé par France 3 en 2008. Selon Télérama, le cinéaste Yves Boisset a mené aussi une enquête journalistique et proposé un scénario à plusieurs chaînes de télé, dont France 2. Peine perdue. Et le réalisateur de "Dupont-Lajoie" d’avoir la surprise d’apprendre que France 2 diffusait le 1er mai 2009 un téléfilm de Laurent Heynemann relayant la version officielle, celle du suicide. « Il était alors question que je puisse monter mon film avec une autre chaîne mais, quand ils ont appris le projet de France 2, ils n’ont plus donné suite ». « On vit dans un pays où il est plus raisonnable d’adapter les thèses officielles ».

Commentaires