// Mots-clés

Stephen Smith

22 billets

Articles

CQFD - Rubrique Faux-Amis

Publié dans CQFD n°12, mai 2004. Rubrique Faux-Amis : Le dernier livre de Stephen Smith aurait dû s’intituler Les aventures de Banania et Bamboula . Cependant, comme l’auteur n’est pas Tintin au Congo mais journaliste au Monde , il a préféré choisir un titre plus conceptuel. Paru en décembre chez Calmann-Lévy, Négrologie (sous-titré : pourquoi l’Afrique meurt ) (...)

Les attaques contre Jean Carbonare (partie 1)

« Monsieur Smith, vous n’êtes pas un journaliste honnête » Jean Carbonare, 1er mars 1996. Extrait du « chat » de Stephen Smith sur le site du Monde, le 06-04-2004 : « C’est un fait qu’il n’y a pas eu beaucoup de journalistes pour couvrir l’actualité rwandaise avant le génocide. Mais il faut aussi dire que tout le monde pouvait prévoir une crise ou des massacres, (...)

Maintenant, le Rwanda

C’était vers la mi-avril, dans la cour de l’hôtel Cortés, à Mexico, à l’heure du petit déjeuner, je lisais le journal. Une dépêche, en bas à gauche de la page sept, annonçait que le président du Rwanda et un haut responsable de la guérilla d’opposition - "tutsi" - étaient morts dans un accident d’avion - peut-être un attentat. Parfois on pose son journal, soufflé. Je (...)

L’Afrique menacée par les "négrologues"

lundi 9 février 2004. Par Francis Laloupo Le Nouvel Afrique-Asie N° 173 - Février 2004 En Afrique, « Négrologie » (1), livre de notre confrère Stephen Smith publié chez Calmann-Levy, a suscité, a tout le moins, un sentiment d’indignation chez nombre de lecteurs. Parce qu’une part du discours développé dans l’ouvrage s’inscrit dans un climat actuel qui favorise (...)

Péan et les diamants de Giscard

Article paru dans la revue La nuit rwandaise n°3 péan et les diamants de Giscard - Bruno Boudiguet div style="margin: 6px auto 3px auto; font-family: Helvetica,Arial,Sans-serif; font-style: normal; font-variant: normal; font-weight: normal; font-size: 12px; line-height: normal; font-size-adjust: none; (...)

A propos du droit de réponse de Stephen Smith à Colette Braeckman

Publié complaisament dans le Monde diplomatique, le droit de réponse de Stephen Smith à l’article de Colette Braeckman donne l’occasion, de revenir, 13 ans après, sur le virage à 180° du journaliste de Libération, considéré par certains comme un professionnel consciencieux pendant la période 1989-1994 [1]. Fin novembre 2006, le (...)

Négrophobie de Boubacar Boris Diop, Odile Tobner, François-Xavier Verschave

Réponse aux "Négrologues", journalistes françafricains et autres falsificateurs de l’information. Présentation de l’éditeur, Les Arènes Dès lors qu’il s’agit d’un pays d’Afrique « noire », la République a pris l’habitude de s’octroyer tous les droits. Et d’abord celui de mentir. L’information est devenue une arme. De RFI au Monde, son traitement est surveillé, filtré, (...)

Retour sur les méthodes contestables de M. Smith

Où dans une première partie, vous pourrez lire de larges extraits du rapport d’Human rights watch sur les livraisons d’armes aux auteurs du génocide des Tutsi du Rwanda en 1994, ainsi que les commentaires du mensuel Billets d’Afrique. La deuxième partie concerne le traitement par Stephen Smith de cette affaire dans Libération. Selon lui, le rapport d’HRW (...)

Damien Millet / L’Afrique incomprise - Comprendre pour sortir de l’impasse

Les incompréhensions concernant l’Afrique sont multiples. Dans les pays riches, ces malentendus sont souvent véhiculés par des médias officiels qui devraient avoir pour but d’ouvrir les yeux des citoyens sur des différences à propos desquelles il y a tant à apprendre, notamment sur une autre façon de concevoir le monde et la relation à autrui. Mais l’existence de (...)

Billets d’Afrique n°125, mai 2004

« Si six millions d’Israéliens pouvaient, par un échange standard démographique, prendre la place des Tchadiens à peine plus nombreux, le Tibesti fleurirait et une Mésopotamie africaine naîtrait sur les terres fertiles entre le Logone et le Chari. Qu’est-ce à dire ? Que « les » Africains sont des incapables pauvres d’esprit, des êtres inférieurs ? Sûrement pas. (...)

0 | 10 | 20