// Mots-clés

Libération

5 billets

Articles

A propos du droit de réponse de Stephen Smith à Colette Braeckman

Publié complaisament dans le Monde diplomatique, le droit de réponse de Stephen Smith à l’article de Colette Braeckman donne l’occasion, de revenir, 13 ans après, sur le virage à 180° du journaliste de Libération, considéré par certains comme un professionnel consciencieux pendant la période 1989-1994 [1]. Fin novembre 2006, le (...)

Négrophobie : le procès

Odile Tobner, Boubabar Boris Diop, François-Xavier Verschave Négrophobie Réédité, le livre a été vendu 9.000 exemplaire en librairie. Vu sur le site des Arènes : : Le livre posthume de François-Xavier Verschave, mort quelques jours après avoir corrigé les épreuves de sa partie. Une presse famélique mais un excellent bouche-à-oreille a conduit le livre dans les (...)

Maintenant, le Rwanda

C’était vers la mi-avril, dans la cour de l’hôtel Cortés, à Mexico, à l’heure du petit déjeuner, je lisais le journal. Une dépêche, en bas à gauche de la page sept, annonçait que le président du Rwanda et un haut responsable de la guérilla d’opposition - "tutsi" - étaient morts dans un accident d’avion - peut-être un attentat. Parfois on pose son journal, soufflé. Je (...)

Rwanda : lettre ouverte à Daniel Schneidermann

Lettre ouverte à Daniel Schneidermann, Suite à son article paru dans Libération dans la rubrique Rebonds le 9 avril 2004. Indigné par ce mini pamphlet « Des reporters et un génocide », je développerai plusieurs points : Vous vous auto-proclamez porte-parole contre le simplisme médiatique face à un sujet aussi grave, tout en invoquant les particularismes (...)

Touche pas à mon pote Bruno

Bernard Kouchner, à la mi-mai 1994 au Rwanda, répond à un appel. « Allo ? Oui ? Ah, Bruno, mon pote ! Où es-tu, chez toi ? [1] ». Jean-Christophe Klotz, journaliste reporters d’images qui accompagnait Kouchner, en parle à ce dernier, plus de dix ans après : « Moi, je t’ai vu appeler un « Bruno », c’est qui Bruno ? » Kouchner lui répond. Quelque temps plus tard, ce (...)